Ça fait quoi de créer un jeu indépendant Xbox ? Interview de Tony De Lucia (2BAD Games) | Xbox One

2BAD Games est un studio indépendant fondé par Tony De Lucia en 2017 et basé en France dans les Yvelines. Après avoir développé et auto-édité le beat’em up, BRUTAL RAGE et le Top Down Shooter 2URVIVE, le studio s’essaie dans un tout autre genre, l’Action Survival Horror, avec son nouveau titre : BROKEN MIND.

Le dernier bébé du développeur nous permet d’incarner Frank Morgan, un détective au passé sombre. Nous devons enquêter sur la disparition de l’adolescente Laura Campbell qui a été enlevée au cours d’une émission en direct sur Internet. Les investigations s’accélèrent lorsque le téléphone de la victime se met mystérieusement à émettre un signal au milieu d’une forêt avoisinante. Il nous faudra trouver des indices et résoudre des enigmes pour retrouver la trace de Laura, et qui sait, peut-être est-elle encore en vie ?

À l’approche de la sortie du titre le 21 Juin 2022, et en attendant notre test, nous avons eu le privilège de rencontrer Tony De Lucia. Pour l’occasion, il a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions.

XBOXYGEN : Bonjour Tony, merci de nous accorder de ton temps. Tout d’abord, peux-tu te présenter brièvement pour nos lecteurs ?

TONY: Bonjour à tous les lecteurs et lectrices de Xboxygen. Je m’appelle Tony De Lucia, je suis un développeur passionné par la création de jeux vidéo. En 2016, j’ai tout quitté pour créer mon propre studio 2BAD Games. Six ans plus tard, j’ai déjà lancé deux jeux (2URVIVE et BRUTAL RAGE) et cette année, je m’apprête à lancer mon nouveau titre : BROKEN MIND.

XBOXYGEN : Quel est ton parcours ?

TONY : Mon parcours est un peu atypique, car je n’ai aucun diplôme dans le domaine du jeu vidéo. Avant de créer mon studio, j’étais vendeur et créer des jeux vidéo n’était qu’une passion. Je suis ce qu’on appelle un autodidacte. Depuis mon adolescence, je crée des jeux vidéo et aujourd’hui, j’ai la chance d’en avoir fait mon métier.

XBOXYGEN : Quels sont tes goûts en matière de jeux vidéo ?

TONY : J’aime beaucoup de genres de jeu différents, mais mes préférés sont les Survival Horror et les Shooters. Parmi mes jeux favoris, on retrouve Silent Hill 2, Alone in the Dark et Condemned. J’adore découvrir de nouveaux jeux en permanence.

XBOXYGEN : Quelles sont les personnalités du JV qui ont eu une influence sur toi ou ton travail ?

TONY : Il y en a tellement. Frédérick Raynal, considéré aujourd’hui comme le père du Survival Horror. Cliff Bleszinski, pour tout ce qu’il a apporté dans le monde du Shooter. Hideo Kojima, qui m’aura fait rêver avec le MGS de 1998. John Carmack, cofondateur d’ID Software pour tout ce qu’il a apporté au jeu vidéo. Shinji Mikami, pour ses licenses comme Resident Evil, Dino Crisis et The Evil Within. Je m’arrête ici sinon on n’a pas fini.

XBOXYGEN : À l’approche de la sortie de BROKEN MIND, ton troisième titre, dans quel état te sens-tu et pourquoi ?

TONY: J’ai hâte, mais je suis égallement stressé par les retours des testeurs et des joueurs. J’ai beaucoup travaillé sur ce jeu, j’y ai mis toute mon énergie et ce jeu compte beaucoup pour moi. J’espère qu’il plaira.

XBOXYGEN : BROKEN MIND est sans doute ton titre le plus ambitieux, combien de temps t’as pris le développement ?

TONY: Le développement du jeu a duré cinq ans en tout. Au départ, c’était un projet secondaire sur lequel je travaillais en parallèle du développement de mes deux autres jeux et en 2020, après le lancement de BRUTAL RAGE, j’ai décidé d’en faire mon projet principal.

XBOXYGEN : C’est aussi l’un de tes projet les plus personnel, y at-il des références à tes précédentes productions ou à ta vie perso ?

TONY: Il ya, dans BROKEN MIND, des références à d’autres œuvres, que ce soit des livres, des films et aussi des jeux vidéo, mais aucune référence à ma vie personnelle. Heureusement pour moi, ma vie est plus calme que celle de Frank Morgan, le personnage principal du jeu.

XBOXYGEN : Après avoir déjà sorti deux jeux aux styles et gameplays différents (un beat’em all et un top/down shooter), qu’est-ce qui t’a motivé à développer un titre plus narratif ?

TONY : J’adore raconter des histoires, c’est avant tout ce qui me motive à créer des jeux. Après avoir créé deux jeux plus orientés gameplay, j’ai acquis plus d’expérience et ça m’a donné envie d’ajouter plus de narration dans mes créations.

XBOXYGEN : BROKEN MIND a beaucoup évolué depuis le début de son développement (nom du jeu, changement graphique, longueur de l’expérience…). Peux-tu nous expliquer ce qui a motivé ces changes ?

TONY : Au départ, BROKEN MIND devait être une courte expérience de 30 minutes. Quand je l’ai fait tester à mes proches, ils ont beaucoup aimé et voulaient en voir davantage, alors j’ai pris la décision de prolonger l’expérience d’une heure, puis deux et final après 5 ans devens, c’est un jeu complet de 3 heures. Mes précédents jeux étaient en pixel art et j’avais envie de changer, j’ai alors investi dans une tablette graphique afin de réaliser mes propres dessins. Ce sont les retours des joueurs et parfois une price de recul de ma part qui ont motivé tous ces changes et je remercie les gens qui n’ont pas hésité à me faire des critiques même quand elles n’ positive pasétaient. Ça m’a permis de m’améliorer et de faire de BROKEN MIND un jeu meilleur.

XBOXYGEN : Comment as-tu travaillé la musique et les sons ?

TONY : J’aime bien raconter des histoires un peu dramatiques avec des personnages qui doivent affronter des situations difficiles. Du coup, quand j’ai travaillé la musique, je voulais une ambiance oppressante avec une pointe d’espoir. J’avais au départ créé la bande-son du jeu, mais n’étant pas compositeur, j’ai pris du recul et je me suis dit qu’il valait mieux faire appel à quelqu’un qui saurait trouver les notes pour faire passer les émotions des personnages et des situations.

XBOXYGEN : Quels enseignements as-tu tiré de tes précédentes productions ?

TONY : J’en ai tiré énormément de choses, les retours des joueurs m’ont permis de m’améliorer. J’essaie d’ésormais d’éviter certaines erreurs que j’ai commises avec mes premiers jeux. Ça me permet de développer mes jeux de manière plus fluide.

XBOXYGEN: Quelles ont été les difficultés que tu as rencontré lors du développement de BROKEN MIND?

TONY: BROKEN MIND a été un développement titanesque, j’ai été très ambitieux pour ce jeu. Intégrer toutes les mécaniques de gameplay a été un énorme travail pour moi. J’ai aussi dû réaliser plus de 1000 dessins à la main, m’occuper du doublage des acteurs, gérer la partie édition avec les trois constructeurs et tout ça, seul ! Finalement, ma plus grosse difficulté a été de trouver la force d’accomplir la charge de travail colossale que je m’étais fixée.

XBOXYGEN : Des dizaines de titres sortent chaque semaine sur les différents stores. N’est-il pas trop difficile de sortir son épingle du jeu ? Quelles sont pour toi les forces de BROKEN MIND ?

TONY : Je pense que la force de BROKEN MIND, c’est d’avoir intégré un gameplay AAA dans un jeu à petit budget. Le problème de beaucoup de jeux narratifs indépendants, c’est qu’ils manquent de gameplay. Très souvent, les actions du joueur sont limitées et le gameplay reste pauvre. Quand j’ai créé BROKEN MIND, mon objectif était de faire un jeu qui raconte une histoire avec un gameplay qui se renouvelle en permanence, c’est pour ça qu’on retrouve dans BROKEN MIND de l’action, de l’infiltration, des phases d’enquête et des enigmes.

XBOXYGEN : Le titre fait partie du programme [email protected] Peux-tu nous expliquer comment cela fonctionne ?

TONY: L'[email protected] est un program de Microsoft lancé en 2014 pour permettre aux développeurs d’éditer leurs jeux sur les consoles Xbox. J’ai rejoint ce program en 2017 avec mon premier jeu : 2URVIVE. Le processus est assez simple, il faut envoyer à Microsoft un dossier du jeu qui sera évalué par les équipes Xbox. Si le jeu est retenu, alors c’est le moment de signer les contrats et de commander les kits de développement qui permettront de tester le jeu dans des conditions similaires aux joueurs. Quand le jeu est terminé, il doit passer des certifications qui visent à assurer aux équipes de Microsoft que le jeu respecte bien toutes les règles fixées par le constructeur. Une fois cette étape passée, c’est l’heure du marketing et de préparer le lancement du jeu avec les équipes d'[email protected] Bien sûr, toutes ces étapes demandent beaucoup de temps et de travail. C’est pour cela que beaucoup de développeurs passent par des éditeurs qui seront en charge d’accomplir tout ce processus. Moi, je préfère éditer mes jeux moi-même, car j’ai à cœur de bien maîtriser tout le processus et cela me permet de rentabiliser plus facilement mon développement.

XBOXYGEN : Dans BROKEN MIND, une adolescente disparaît lors d’un live. Tu es toi-même relativement prolifique sur les réseaux sociaux. On imagine que c’est un très bon outil de communication quand on est développeur indépendant ?

TONY : Même si je ne suis pas un grand fan des réseaux sociaux, il est important pour moi d’être disponible sur l’un d’eux, car cela me permet de rester connecté avec ma communauté durant le développement de mes jeux. Cela me permet égallement d’avoir les retours des joueurs et joueuses afin de m’améliorer. C’est aussi un bon moyen de suivre l’évolution de l’industrie, car elle bouge rapidement et il faut savoir s’adapter à ces changes.

XBOXYGEN : Comment vois-tu l’avenir du studio ?

TONY : Dans le futur, j’aimerais m’agrandir, car travailler avec d’autres talents est quelque chose qui m’a beaucoup plu. J’ai à cœur de faire de 2BAD Games un studio incontournable de la scène indépendante.

XBOXYGEN : Quels conseils aurais-tu à donner aux personnes souhaitant créer leur studio, ou leur propre jeu ?

TONY : D’abord prendre le temps, car créer un jeu n’est pas un sprint, mais un marathon ! Il faut aussi prendre du recul et ne pas être trop ambitieux dès le départ. Il faut commencer par des petits jeux et gravir les marches une à une. Chaque échec que vous allez rencontrer sera une force pour la suite. Il m’a moi-même fallu connaître beaucoup d’échecs pour en arriver là où je suis et j’en connaîtrai sûrement d’autres. Enfin, aimez ce que vous faites, car créer un jeu demande beaucoup de temps et de sacrifices. La passion vous aidera à surmonter tous les obstacles.

XBOXYGEN : On imagine que tu vas t’accorder une petite pause. Mais as-tu déjà imaginé quel sera ton prochain projet ? Peux-tu nous teaser ?

TONY: J’ai plein de projets! Depuis la sortie de 2URVIVE, on me demande régulièrement une suite. Je me dis, qu’avec tout ce que j’ai appris depuis, ça pourrait être sympa, mais j’ai aussi plein d’idées intéressantes pour faire un BROKEN MIND 2. J’attends les retours des joueurs pour savoir s’ ont aimé le premier. Les retours financiers de BROKEN MIND vont égallement m’aider à définir l’avenir du studio, car si je fais une suite, elle devra être meilleure sur tous les points.

XBOXYGEN : Un dernier petit mot pour nos lecteurs ?

TONY : D’abord merci à Xboxygen pour cette interview. Merci à tous les joueurs et joueuses qui donneront leur chance à mon jeu. J’y ai mis toute ma passion pour le développer. Le 21 juin prochain, ce jeu ne sera plus le mien, mais le vôtre, j’espère qu’il vous plaira.

XBOXYGEN : Merci pour tes réponses Tony. Nous te souhaitons bon courage pour le lancement.

Nous vous rappelons que BROKEN MIND est disponible dès aujourd’hui au tarif de 9,99 euros.

Leave a Comment