Ces applications « abandonnées » posent un problème à Apple et Google

Les boutiques d’applications d’Apple et Google comptabiliseraient plus de 1,5 million d’applications « abandonnées». Délaissées par leurs développeurs, elles peuvent poser des problèmes de sécurité.

Apple et Google ont pendant longtemps mis en avant le nombre d’applications disponibles sur leurs boutiques respectives. Malgré les polémiques, l’App Store et le Play Store font figurent d’incontournables pour les smartphones sous iOS ou Android. Toutefois, cette abondance d’applications poserait désormais quelques problèmes à ces deux géants. La société Pixalate s’est penchée sur le phénomène des applications abandonnées dans une enquête appelée The Abandoned Mobile Apps Report.

Qu’est-ce qu’une application abandonnée ?

Le rapport indique que plus de 1,5 million d’applications du Google Play Store et de l’App Store Apple peuvent être considérées comme « abandonnées». Pour Pixalate, une app abandonnée est une application qui n’a pas été mise à jour depuis au moins deux ans. Selon le rapport, 650 000 applications de l’App Store n’ont pas été mises à jour depuis plus de deux ans, tandis que le Google Play Store compte 869 000 apps « abandonnés». Des chiffres impressionnants qui suggèrent que 33 % du total des applications n’ont pas bénéficié de mises à jour depuis deux ans ou plus. Plus de 10% des applications (11%), soit plus de 500 000n’auraient pas été mises à jour depuis plus de quatre ans.

À l’inverse, on considère que 1,3 million d’applications ont bénéficié d’une mise à jour au cours des six derniers mois.

© Pixalate

Pour Apple et Google, ces « vieilles » applications sont un problème, car elles peuvent présenter d’importantes failles de sécurité. La menace est d’ailleurs price très au sérieux par les deux firmes qui se sont lancées dans de grands nettoyages de printemps. Malgré la très grande popularité d’Android, le problème semble surtout concern la boutique d’applications d’Apple.

Pixalate qualifie les applications de « super abandonnées » ; dès lors qu’elles n’ont pas été mises à jour depuis plus de cinq ans. Environ 314 000 applications entrent dans cette catégorie, dont 58 % (184 000) se trouvent sur l’App Store. Elles seraient 130 000 sur le Google Play Store.

À note que ce sont les jeux, les applications liées au domaine de l’éducation ou de « référence » (dictionnaires, manuels…) qui sont les plus susceptibles d’être abandonnés. À l’inverse, les solutions traitant de la finance ; la santé ou le shopping sont les plus susceptibles d’être régulièrement mises à jour.

Apple et Google agissent déjà

Face à cette situation, Apple fait souvent le ménage et a récemment indiqué avoir supprimé près de 3 millions d’applications en six ans sur l’App Store. Google n’est pas en reste et à indiquer que les applications obsolètes disparaîtront avant la fin de l’année. Il est intéressant de noter que les deux firmes n’ont pas forcément la même approche. Ainsi, Apple considère obsolète une application qui n’a pas été mises à jour au cours des trois dernières années.

De son côté, Google demande aux développeurs de s’assurer que leurs applications visa un niveau d’API relativement récent ; c’est-à-dire qui date de moins de deux ans par rapport à la dernière version majeure d’Android.

Leave a Comment