Comment Android se met au niveau d’iOS pour protéger votre vie privée

In 2021, Apple a secoué le monde de la publicité en mettant à jour son system d’exploitation iOS afin d’y inclure une nouvelle fonctionnalité appelée App Tracking Transparency ou ATT. Si cette nouveauté a fait autant de dégâts chez les ciétés telles que Meta ou Snap, c’est parce que celle-ci restreint l’utilisation de l’identifiant publicitaire du system d’exploitation, limitant la possibilité for les devloppeurs d’apps d ‘Afficher des Publicites ciblées’.

Cet identifiant, appelé IDFA, est un identifiant publicitaire qui permettait aux apps de suivre les activités de l’utilisateur sur iOS, en vue d’afficher des publicités ciblées. Apple ne l’a pas supprimé, mais désormais, les apps doevent demander l’autorisation de l’utilisateur sur une boite de dialogue, avant d’utiliser l’IDFA.

Et bien entendu, la plupart des gens ont tendance à refuser que les apps puissent suivre leurs historiques sur mobile.

Android also prepares for transformation

Like iOS, Android has also been used against the public pistage on its plateform. En début d’année, la firme avait annoncé une nouvelle initiative visant à mettre fin au pistage individual de l’utilisateur sur Android.

“[…] We also announce that this initiative aims to create the Privacy Sandbox on Android, in the but d’introduction of new public solutions more privately. Plus précisément, ces solutions limit the partage des données des utilisateurs avec des tiers et fonctionneront sans identifiants interapplications, y compris les identifiants publicitaires”avait expliqué Google en février.

Critiquant la method d’Apple, qui impacte sur les revenus publicitaires des devloppeurs, Google a une approche différente. En effet, avant de mettre fin au pistage publicitaire sur son system d’exploitation, la firme propose d’abord une alternative qui permet de mettre fin à ce pistage, tout en permettant aux apps d’afficher des publicités pertinentes (Google, lui- meme, depending on revenus publicity).

Alternative aux traceurs of Google is available in beta

And the new bone, that’s what this project is about. Recemment, la firme an annoncé la disponibilité en beta destinées destinées à remplacer les traceurs sur Android.

Plus exactement, it s’agit d’une série d’API liées à la publicité. Et les developers d’applications peuvent désormais s’inscrire afin de faire partie des premiers à utiliser ces technologies.
Malheureusement, le blockage des traceurs sur Android prendra du temps. In effect, Google s’est engine à prendre en charge les technologies actuelles en attendant le development de ses alternatives, pendant au moins deux ans.

Mais en tout cas, grace à la beta lancée by Google, certaines apps pourront commencer à afficher des publicites pertinentes, sans recourir au pistage des utilisateurs.

Des technologies similar to celles of Chrome

It is the rappeler that fin du pistage individuel des utilisateurs sur Android, et le developpement d’alternatives respectueuses de la vie privée pour l’industrie publicitaire, font partie d’un projet plus vaste appelé Privacy Sandbox. Via celui-ci, Google view également à mettre fin aux cookies tiers (ceux qui tracent nos historiques de navigation) sur Google Chrome.

Et pour Android, Google proposes d’ailleurs les memes technologies que cells developed for Chrome. Parmi celles-ci, il ya les topics (ou “sujetes”).

En substance, l’historique de l’utilisateur is analysé sur son appareil (en local, et donc sans transmettre ces données à des tiers). Puis, à partir de cette analysis, des “sujets” (comme voyage, finance, etc.) sont associés à l’appareil de l’utilisateur. And this sont ces sujets qui sont accessibles par les réseaux d’annonceurs, afin que ceux-ci puissent determiner quelles sont les publicités à afficher.

De cette manière, l’industrie publicitaire can continue to afficher des pubs pertinentes par rapport aux centers d’intereret de l’utilisateur, mais sans avoir accès à son historique.

Leave a Comment