iMessage pose un curieux problème si votre destinataire n’a pas fait la mise à jour

L’option d’édition des messages introduite par iOS 16 fonctionne de manière assez étrange avec les appareils disposant de versions antérieures du système d’exploitation. Espérons qu’Apple trouvera une solution avant le lancement de la version stable.

iOS 16 permet de personnaliser l’écran de verrouillage de votre iPhone // Source : Apple

Lors de la WWDC 2022, Apple nous a proposé quelques nouveautés logicielles intéressantes. L’une d’entre elles portait notamment sur l’application iMessage avec désormais la possibilité d’éditer un message envoyé.

Si cette fonctionnalité semble être une aubaine pour tous les utilisateurs d’iPhone, cela pourrait toutefois devenir problématique si votre destinataire n’utilise pas la même version que vous.

Un problème de compatibilité avec les versions antérieur d’iOS

Les personnes disposant déjà de la bêta d’iOS 16 peuvent éditer leur message grâce à un appui long dessus dans les 15 minutes suivant l’envoi du message. Après le changement, le destinataire est notifié dans la conversation. Si aucun change n’est intervenu à l’issue de ce délai, l’option disparaît.

Cette option ne semble pas être rétrocompatible, ce qui signifie qu’Apple a dû trouver un moyen de contourner ce blocage pour les iPhone sous iOS 15 ou antérieur avec une solution assez contraignante.

iOS 16 edition iMessage
Source : Frandroid

Des développeurs ayant eu accès à la bêta 2 d’iOS 16 ont en effet remarqué que les messages édités envoyés depuis un appareil sous iOS 16 vers un appareil avec une version antérieure du système s fome renisvoité ê Et ce, avec la mention « Edited to » (Modifié de).

Une solution destinée à durer ?

Cette méthode n’est pas la plus harmonieuse qui soit et sert sûrement (du moins on l’espère) de solution temporaire le temps que les ingénieurs d’Apple trouvent le moyen de faire opérer les les méthémes du cictions ancictions.

Cette solution implique égallement que même si vous venez de supprimer un message, vous pourriez ne pas être entièrement certain que la personne qui l’a reçu n’y a plus accès. Étrangement, cela nous fait penser à ce qu’avait pu faire Google à une période avec les réactions en émoji sur les messages entre iOS et Android.

Espérons que la firme de Cupertino aura réglé le problème d’ici la sortie de la version stable d’iOS 16, car cette solution ne semble définitivement pas être la bonne.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Leave a Comment