L’iPhone 14 est en retard : l’écran rencontre des soucis

Avec la sortie des nouveaux iPhone haut de gamme qui approche, de plus en plus de rumeurs à leur sujet sont publiées ci et là par des analystes, des informateurs ou des journaux spécialisés. Aujourd’hui, c’est The Elec qui nous apprend qu’un fournisseur clé d’Apple est apparemment dans une situation assez délicate suite à une erreur majeure dans son processus de fabrication.

Plus précisément, ce sont en fait les schémas industriels validés avec la marque à la pomme qui n’auraient pas été respectés par BOE Electronics, un de ses partenaires les plus importants. Selon les dernières informations, l’entreprise a été choisie par Cupertino pour livrer les dalles des iPhone 14 “classiques” avec une diagonale de 6,1 pouces.

Apple sévit

On ne sait pas pourquoi BOE a fait l’impasse sur les plans officiels d’Apple, mais cet incident pourrait lui coûter plusieurs millions de commands. Un potentiel coup dur pour ses finances, surtout à l’heure où la crise pousse déjà les consommateurs chinois à acheter de moins en moins d’iPhone.

Apple procède en effet de manière très stricte avec l’ensemble de ses sous-traitants. Si le cahier des charges n’est pas respecté, une inspection minutieuse vient alors confirmer ou non la collaboration entre les deux parties prenantes et peut remettre en jeu même les contrats les plus conséquents. Récemment, nous avions par exemple vu Foxconn épinglée suite aux conditions de vie déplorables de ses salariés. Apple avait alors décidé de stopper purement et simplement le circuit de production des locaux concernsées.

Du retard cette année ?

Si Apple décide finalement (ce qui peut prendre une trentaine de jours) que la collaboration avec BOE Electronics est suffisamment solide pour se poursuivre, de premiers lots dédiés au grand public pourraient être emballés dès dès les mois de juilletût 2022. qu’il ne s’agit là que de données concernant l’iPhone 14 de base donc, mais pas l’iPhone 14 Pro i l’iPhone 14 Pro Max dont les écrans seraient plutôt entre les mains des Coréens Samsung et LG Display.

Difficile de savoir si le problème rencontré par BOE causera des délais, mais ce ne serait de toute manière pas la seule cause de ce genre de dommage. Entre pénurie de processeurs et inflation généralisée, la situation n’est ainsi pas au beau fixe : le titre AAPL a perdu près de 25% de sa valeur à Wall Street en l’espace d’un semistre.

i-nfo.fr – App officielle iPhon.fr

Par : Keleops AG

Leave a Comment