Microsoft songe à diffuser de la publicité dans les jeux en ligne gratuits

Alors qu’aucune entreprise n’a encore osé franchir le pas sur console, Microsoft, à la recherche de nouveaux financements, souhaitrait diffuser de la publicité dans ses jeux en ligne gratuits.

Microsoft serait à la recherche de nouveaux types de revenus pour son écosystème Xbox, indique une source auprès du média spécialisé Business Insider. Le modèle désormais proposé depuis avril 2021 par l’entreprise intègre en effet la gratuité sur une cinquantaine de jeux en ligne.

On y retrouve par exemple les jeux Call of Duty: Warzone ou fortnite, qui cumulent régulièrement des centaines de milliers de joueurs. De la même manière que les jeux mobile gratuits, et afin d’apporter un revenu supplémentaire à Microsoft, ces jeux pourraient ainsi diffuser des publicités.

Panneaux publicitaires

Concrètement, ce projet prendrait la forme de panneaux publicitaires, intégrés notamment dans des jeux de sport, comme sur les barrières qui entourent les stades ou les circuits de course. Un dispositif qui peut s’avérer tout de même moins invasif qu’une vidéo de quelques secondes interrompant une partie de jeu.

D’après Business Insider, l’entreprise souhaite conserver sa politique de ne pas “frustrer” les joueurs, selon ses propres mots. Les marques autorisées à accéder à “la place de vente privée” seraient ainsi triées sur le volet par l’entreprise. Interrogée par le média, elle n’a pas précisé ses plans éventuels.

“Nous cherchons en permanence de nouvelles façons d’améliorer l’expérience de nos joueurs, mais n’avons actuellement aucune nouveauté à présenter”, a déclaré un porte-parole de l’entreprise.

Toujours selon Business Insider, Microsoft n’a pas l’intention de prélever des commissions, afin d’offrir de meilleures opportunités aux développeurs de jeux. Une déclaration, qui, si elle s’avère vraie, fera écho à celle de Meta, dont la commission de près de 50% sur les achats dans son univers virtuel, Horizon Worlds, a provoqué une vive polémique ces derniers jours.

Des publicités rarement bienvenues

Si elle est quasiment inévitable sur les jeux mobile, la publicité dans les jeux sur consoles rend les éditeurs plus frileux, tant elle fait l’objet de controverses. In juin 2021, PlayerWON avait annoncé un partenariat avec l’editeur American EA Games, qui propose par exemple le jeu de football FIFA.

Alors que de nombreux joueurs se sont exprimés contre l’éventualité de ce dispositif, EA a démenti la rumeur peu de temps après. L’histoire, si elle a été brève, a toutefois relancé le débat sur la question, and fait émer des avis majoritairement opposés.

Dans le même registre, Facebook avait annoncé, en juin également, vouloir tester des formats publicitaires dans ses jeux en réalité virtuelle. L’entreprise, qui a racheté le système de réalité virtuelle Oculus en 2014, a rapidement fait machine arrière. Les reactions des joueurs avaient en effet été hostiles à cette intégration, notamment du fait que les publicités seraient diffusées dans un jeu payant.

Leave a Comment