Philips Screeneo U5 : un vidéoprojecteur laser Ultra HD 4K ultra courte focale sous Android TV 11 à moins de 2000 €

Philips Screeneo U5

Prix ​​de lancement 1699 €



En l’absence d’offres découvrez


Les liens présentés ci-dessus pourraient ne pas fonctionner en présence d’un bloqueur de publicités.

Si le Screeneo U4 que nous avions testé en juillet nous avait un peu laissés sur notre faim, le nouveau modèle Screeneo U5 compte bien corriger les défauts de son prédécesseur. Pour ce faire, il embarque une puce Texas Instruments DLP DMD 0.47″ affichant une définition Ultra HD de 3840 x 2160 px grâce à la wobulation (affichage extrêmement rapide à 240 Hz de plusieurs images FHD 1920 x 1080 pixels décalé des autres les unes pour former une image UHD à 60 Hz) associée à un laser unique couplé à une roue chromatique au phosphore, permettant d’atteindre une luminosité de 2200 lumens. annoncée de 25 000 heures.

Un rapport de projection de 0,21:1.

Un rapport de projection de 0,21:1.

Ce modèle ultra courte focale avec son ratio de 0,21:1 peut être placé à seulement 9,6 cm du mur pour afficher une image de 80 pouces, soit 1.77 mètre de base, et jusqu’à 42 cm du mur pour atteindre une diagonale de 150 pouces, soit 3,32 mètres de base. Dans ce dernier cas, on perd bien évidemment en luminosité perçue. La valeur optimale se situe probablement aux alentours de 18 cm du mur avec une image de 100 pouces, soit 2,21 m de base. Rappelons que l’avantage d’un vidéoprojecteur ultra courte focale est son positionnement sur le meuble TV à la place d’un téléviseur, ce qui facilite le branchement de la connectique et évite que quelqu’un passepro’image le vidéo

Comme sur le Screeneo U4, ce modèle dispose d’un système de mise au point et de correction du trapèze automatique. Ce dernier est pratique pour corriger les déformations du mur. Au niveau du HDR, Philips annonce une compatibilité avec le HDR10 et le Dolby Vision, bien utile pour compenser la faible luminosité et le contraste réduits comparé à un téléviseur. Philips est plutôt honnête en annonçant un contraste de 1483:1, une valeur habituelle sur ce type de vidéoprojecteur (cf. le test du VAVA 4K UST) et inférieure à ce que propose Sony sur ses modèles natifs Ultra HD, mais d le les 5000 € (Sony VPL-XW5000). Ce modèle est égallement compatible avec les contenus 3D via la technologie DLP Link (insertion d’un flash rouge permettant la synchronisation avec des lunettes DLP Link).

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Compatible Dolby Atmos et DTS HD, le Screeneo U5 embarque un système audio 2.2 de 20 W. Cela paraît un peu léger pour produire un son Dolby Atmos immersif, mais l’on espère être surpris.

La connect.

La connect.

© Philips

Au niveau de la connectique, on retrouve deux entrées HDMI 2.0b, deux ports USB 2.0 (2A), un port Ethernet, une sortie audio numérique (coaxial) et optique (SPDIF), une sortie casque et un port RS-232 pour l ‘intégration dans un système domotique. Il dispose égallement du wifi et du Bluetooth 5.1.

Android TV dans sa version 11 devrait donner l'accès à l'ensemble du catalog Play Store.

Android TV dans sa version 11 devrait donner l’accès à l’ensemble du catalog Play Store.

Le processeur Mediatek MT9629 associé à 2 Go de mémoire vive et 32 ​​Go de stockage se charge de faire tourner Android TV dans sa version 11. On devrait retrouver l’accès à l’ensemble du catalog d’applications du Play Store dont Netflix, YouTube , MyCanal, Molotov, OCS, Amazon Prime ou encore Disney+, mais égallement la fonction Chromecast et l’assistant Google grâce au micro intégré à la télécommande.

Le Philips Screeneo U5 est un beau bébé mesurant 48.5 x 32.5 x 15.1 cm pour une masse de 9,7 kg. Il est en précommande sur Indiegogo à un tarif d’environ 1700 €, plutôt intéressant pour un modèle laser Ultra HD ultra courte focale sous Android TV. Reste maintenant à voir si la qualité d’affichage est au rendez-vous.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Leave a Comment