PlayStation 3: “a console that works well”, avoue the directeur of Devil May Cry

News jeu PlayStation 3: “a console that works well”, avoue the directeur of Devil May Cry

Hideaki Istuno n’est pas n’importe qui dans le paysage vidéoludique: on lui doit la quasi-majorité des Devil May Cry, ainsi que Dragon’s Dogma. Récemment, le Japonais est revenu sur l’ère PS3 et de sa difficulté pour les developers.

Developers may cry

Hideaki Itsuno is a grand monsieur of the jeu video: he is the one who reprises the Devil May Cry franchise pour en faire ce qu’elle est devenue aujourd’hui, signant tous derniers opus. It is the last derrière of Dragon’s Dogma and on its suite Dragon’s Dogma 2, in the course of the contract in the firm of Osaka. And parce qu’il a visiblement un all petit peu de temps libre, The Japanese are part of a rendre visit to Bokeh Game Studio, which is the interviewer for another occasion by Keiichiro Toyama, at the enterprise… and access to the creator of Silent Hill.

In this present enterprise, le réalisateur est revenu sur la douloureuse transition between l’ère PS2 et PS3. For the petite piqûre de rappel, the PlayStation 3 avait beau être une machine surpuissante à l’époque, l’architecture unique de son processeur, le CELL, en faisait également une console tres difficile à dompter. Y developper des jeux n’a jamais été un bonheur et cela lui a joué du tort pendant long tempps.

Tout le contraire de la PS1 et la PS2, a jeu d’enfant à en croire Itsuno:

PlayStation 3:

Hideaki Itsuno

It s’agissait vraiment d’apprendre toutes les spécifications du hardware. C’en devenait même étrange avec la PlayStation et la PlayStation 2, que nous puissions travailler avec autant de couches semi-transparentes (des éléments graphiques, ndlr). Nous pouvions simplement les empiler pour creer des effets visuals.

Quand la PS3 y mettait son grain de CELL

Puis, Hideaki Itsuno is quite comparable to the PlayStation 3 and its functional compliquée.

At the same time, we don’t know how much this is with the PlayStation 3. There’s still a lot of money left over from this generation. We don’t have any feelings for us. That changement s’est produit juste entre Devil May Cry 3 et Devil May Cry 4, pour moi. On our nous a dit qu’on ne pouvait même pas reproduire ce que nous avions fait auparavant.

Pendant cinq ans, tout ce que nous avions fait était de travailler avec des semi-transparentes couches pour rendre les cool jeux sur PlayStation 2. One fois sur PlayStation 3, we no pouvions même pas songer à cette technique. Je pense que les développeurs du monde entier ont vraiment eu mal.

fort heureusement for lui, Devil May Cry 4, released in 2008, is all about the plus number of console consoles and the Xbox 360, preuve d’un gros travail de la part de son équipe. Aujourd’hui, la franchise and other projets of Capcom peuvent s’appuyer du RE Engine, nouveau moteur initié avec Resident Evil VII, qui a fait plus d’une fois des merveilles.

Quant à la PS3, ce discours (loin d’être le seul) reflète une fois de plus le caractère difficile de la machine. This difference between the architecture and the architecture that empêche Sony d’émuler les titres directement sur PS4 and PS5, l’entreprise préférant alors se tourner vers le cloud gaming…


Leave a Comment