Preview NieR Automata sur Switch, le meilleur portage sur la console de Nintendo ? – TGS 2022 on Switch

Preview NieR Automata sur Switch, le meilleur portage sur la console de Nintendo ? – TGS 2022

En ce mois d’octobre, la Switch va accueillir deux massives chef-d’œuvre du J-RPG moderne, tous deux datés de 2017 déjà : Persona 5 et surtout NieR:Automata. Ce dernier paraîtra le 6 octobre prochain sur la console hybride et s’est laissé approcher récemment. Alors, nouveau portage “miracle” ou encore un titre trop gourmand pour la machine de Nintendo ?

Un peu plus de cinq ans après sa sortie, devons-nous encore présenter NieR:Automata ? Initialement paru sur PC et PlayStation 4, set action-RPG / beat’em all / shoot’em up (rayez la mention inutile) d’exception signé PlatinumGames avait reçu un terriblement élogieux 19/20 sur JV à sa sortie. Arrivé ensuite sur Xbox One affublé du sous-titre “Become as Gods”, le dernier jeu de Yoko Tarō en tant que réalisateur avait été acclamé sur de très nombreux points, en particulier son histoire captivante, sa bande originale extraordinaire et sa capacité à se renouveler en permanence, alternant beaucoup de genres tout en maintenant un étonnant équilibre d’ensemble. Seule sa faiblesse technique (60fps mis à part) avait été régulièrement pointée du doigt, ce qui en faisait du coup un client idéal au portage Nintendo Switch, console préférant des titres pas trop gourmands…

Conditions de l’aperçu

Nous avons pu tester les deux premiers “chapitres” de Nier:Automata – The End of YoRHa Edition lors d’un événement presse organisé par Square Enix à Londres. Nos impressions proviennent de cette session de jeu effectuée sur Switch, à la fois en docké sur un écran 4K (pas forcément le meilleur choix pour lui rendre justice) et en nomade sur un modèle OLED.

Sommaire

  • Un projet de portage à la fois ambitieux et évident
  • La performance et (surtout) la fluidité au rendez-vous
  • L’un des meilleurs portages Switch, jusqu’à sa jouabilité

Un projet de portage à la fois ambitieux et évident

En juin dernier, durant un Nintendo Direct “Partners Showcase” de haute volée, l’officialisation d’un portage Switch de NieR:Automata avait constitué une des meilleures annonces de l’événement. Il faut dire que cette edition était attendue par pas mal de joueurs ayant conscience que la machine hybrid de Nintendo était clairement capable de faire tourner ce titre aux prétentions techniques finalement limitées. Si cette nouvelle edition s’avérait apte à offrir une résolution HD pas trop bridée, et a minima un framerate de 30fps parfaitement constant façon Astral Chain (seul jeu du studio déjà développé exclusivement pour la Switch jusqu’ici), alors nous nous en contenterions déjà très bien, après tout ! Il faut d’ailleurs noter que lors d’une conférence au dernier Tokyo Game Show, les équipes de PlatinumGames avaient laissé sous-entendre que cette production avait impressionné Square Enix et que l’idée d’un portage de NieR: Automata serait venue de là:

La performance et (surtout) la fluidité au rendez-vous

NieR Automata sur Switch, le meilleur portage sur la console de Nintendo ?  - TGS 2022

Avec NieR: Automata, la Switch accueille un chef-d’uvre de plus, et dans d’excellentes conditions qui plus est.

Mais qu’en est-il une fois sur le terrain ? Eh bien, c’est simple, nous n’irons pas par quatre chemins : NieR: Automata est étonnamment solide sur Switch, et même impressionnant en mode portable, surtout sur une version OLED qui tire parti de son affichage des noirs et des blancs pour sublimer ces teintes très présentes dans la direction artistique d’une œuvre si singulière. Si la version dockée nous a laissés un peu perplexes, en grande partie à cause des dimensions peu appropriées de l’écran utilisé qui rendait l’ensemble un poili grossier, cette “The End of YoRHa Edition” s’engage néanmoins solution à de une réso 1080p dans ces conditions (soit meilleure que les 900p de la version PS4 “fat”!), et 720p en portable, le tout à 30 images par seconde extrêmement stables ! Les chutes de framerate se sont en effet avérées très, très rares, pour notre plus grand bonheur, surtout que NieR:Automata raffole de séquences avec beaucoup d’éléments mobiles à l’écran combat de dans.ses phases À noter que les menus du jeu, tellement géniaux et pleins d’inventivité, semblent même tourner en 60fps.

NieR Automata sur Switch, le meilleur portage sur la console de Nintendo ?  - TGS 2022

Même dans les séquences chargées en effets et en particules, le framerate est très stable sur Switch.

C’est bien ici que se situa notre principale surprise: il convenait qu’un jeu aussi nerveux soit parfaitement fluide, et l’étonnante stabilité d’ensemble lui offre des sensations, pad en main, similaires à cells Chain d’Astral en son temps. Techniquement, c’est très simple : la Switch ne fait jamais honte à NieR:Automata, hormis dans les zones avec une grande distance d’affichage ou le clipping peut faire mal. Un sacrifice évident (dans un jeu qui n’en manque déjà pas côté scénario) pour assurer une expérience agréable à jouer, et qui saura néanmoins convaincre les joueurs découvrant le chef de kotinōceum bi… qui connaissant déjà le jeu. Pour parler davantage à ces derniers avec un exemple concret de concession technique, les rochers du ravin séparant la Cité en Ruines du center commercial débouchant sur la forêt s’affichent à distance en faible définition, avant que l’on s’en rapproche et découvre leur véritable rendu. De notre expérience, il s’agissait à peu près du seul prix à payer pour s’assurer un rendu vraiment propre, mais Le titre reste franchement joli, et surtout, pas beaucoup plus vilain qu’en 2017 le premier modèle de PS4.

Une fois de plus, avec cet excellent portage, YoRHa de quoi faire sur Switch.

NieR Automata sur Switch, le meilleur portage sur la console de Nintendo ?  - TGS 2022

L’un des meilleurs portages Switch, jusqu’à sa jouabilité

Enfin, pour ne rien gâcher, et à notre grand étonnement (encore une fois!), cette version Switch exploite les joy-con lors de séquences d’affrontement, afin d’effectuer des attaques de mêlée ou des esquives. S’il s’agit toujours autant d’un gadget, on appréciera de voir que le soin apporté à ce portage s’étend jusque dans des contrôles qui auraient pu être bêtement calqués sur les versions dites “supérie”; may not, l’édition “The End of YoRHa” veut définitivement se distinguer et le fait franchement bien. Si nous avions pu louer par le passé les qualités d’adaptation presque miraculeuses de titres comme The Witcher 3: Wild Hunt ou encore DOOM Eternal sur la console hybrid de Nintendo, force est de constater que Nier: Automata – The End of YoRHa Edition est encore un cran au-dessus en terme de portage surprenant. Certes, la version originale était moins impressionnante techniquement, mais le challenge n’en était pas moins délicat.

Nier: Automata – The End of YoRHa Edition paraîtra sur Nintendo Switch le 6 octobre prochain.

NieR Automata sur Switch, le meilleur portage sur la console de Nintendo ?  - TGS 2022

No impressions

Si l’on ne fait évidemment pas face à la meilleure édition possible pour jouer à un tel joyau (car, oui, c’en est un), ce qui sera probablement l’ultime version de NieR: Automata est plus qu’honnête dans ces conditions, que ce soit pour le découvrir ou le revivre une nouvelle fois, tant il le mérite. À la rigueur, nous vous recommanderons peut-être de privilégier la version nomade si vous disposez d’une version OLED de la console, mais à un peu plus de deux semaines de sa sortie, nous avons hâte de confirmer ces belles promesses: il semble en effet peu probable que seul le début du jeu tienne la route techniquement et que tout s’effondre par la suite ! Avec Nier: Automata – The End of YoRHa Edition, la Switch devrait disposer d’un indispensable de plus, et encore d’un excellent RPG, au cas où elle n’en aurait pas déjà accueilli assez. Gloire à l’humanité, et surtout, aux équipes derrière ce qui sera peut-être le portage Switch le plus réussi de toute une génération !

L’avis de la reaction

Excitant

À propos de NieR:Automata

Leave a Comment