Quand le PDG des ID@Xbox compare le Game Pass à un vidéoclub ! | Xbox One

Le directeur des [email protected], Chris Charla, s’est récemment exprimé dans une interview donnée au site Screen Rant. Durant cet entretien, il était notamment question du poids d’un titre comme Cuphead, dans le monde des jeux vidéo indépendants, mais égallement de ce que représente le Xbox Game Pass pour ce domaine précis.

Le Game Pass, un atout ?

C’est donc lors d’un entretien, à retrouver en intégralité sur les pages du site Screen Rant, que Chris Charla, en charge du program dédié aux Jeux indépendants, [email protected], s’est exprimé sur son domaine de compétence et est revenu sur l’apport du Xbox Game Pass. Mettant en avant l’exemple Cuphead, pour parler du jeu indépendant, il est égallement revenu sur comment ce dernier est mis en avant grâce au service par abonnement de Microsoft.

Screen Rant : Et c’est vraiment devenu communautaire, la façon dont les gens partagent les jeux maintenant et comment le bouche-à-oreille fonctionne pour les jeux indépendants. Cela semble être une interaction intéressante dans la communauté gaming d’aujourd’hui.

Chris Charla : Game Pass est une autre méthode de découverte très intéressante, car s’il est amusant d’obtenir une recommandation d’un ami, il est aussi amusant d’être l’ami qui fait la recommandation. J’ai l’impression que Game Pass a donné aux joueurs un tel choix et tant de jeux sympas qu’ils peuvent essayer, en échange du coût de l’abonnement et du temps de téléchargement. Les gens vont télécharger des tons de jeux, les essayer, trouver quelque chose de cool, puis commencer à en parler à leurs amis. La seule chose à laquelle je peux le comparer – et c’est une vieille comparaison, parce que je suis une vieille personne – c’est l’époque où l’on allait dans les vidéoclubs pour louer des vidéos. Vous pouviez aussi louer des jeux vidéo, alors vous alliez dans ce Blockbuster aux États-Unis et vous louiez un jeu NES pour le week-end. Mais vous avez tout ce choix, donc au lieu d’avoir un seul jeu pour votre anniversaire, vous avez maintenant toute une allée de jeux et vous pouvez les avoir tous. Je pense que Game Pass a un peu de cette énergie, et je pense que c’est un excellent moyen pour les gens de trouver leur prochain jeu préféré. Mais quand je regarde ça du point de vue des développeurs, je pense que c’est un moyen fantastique pour les développeurs de trouver leur public. Nous avons des millions et des millions d’abonnés au Game Pass. Le public d’un jeu est la, et Game Pass peut les aider à trouver leur public. Ils commencent à en parler à leurs amis, qui téléchargent pour jouer sur Xbox, puis en parlent à un ami qui achète le jeu sur Switch ou PlayStation ou Steam ou autre. Cela contribue vraiment à l’effort de découverte des jeux, et je pense vraiment que la découverte est le plus grand défi auquel les jeux indépendants sontés confronts aujourd’hui. C’est donc un moyen cool d’essayer d’y contribuer.

Selon Chris Charla, la facilité d’accès du Xbox Game Pass à un catalog fourni en AAA donne aussi l’opportunité de découvrir quelques pépites indés que l’on n’irait pas forcément auxter au prix fort ed éfre et éfrepe ‘existait pas dans le passé, à moins de se rendre en boutique, telle qu’un vidéoclub, et de s’essayer à ses trouvailles. Le Xbox Game Pass a cela de positif qu’il offre une ludothèque variée à portée de mains et de nombreuses heures de jeu sur des titres qui nous échapperaient peut-être, par la voie d’achat classique.

Chris Charla conclut l’entretien en résumant : « Maintenant, c’est plus comme, « Les gens vont le voir dans game pass, et ils vont essayer. » Cela a eu un effet positif net sur l’écosystème pour tout le monde ; pour les joueurs et pour les développeurs. » Chacun pourra se faire son avis sur la question, mais il est certain que le Xbox Game Pass propose des jeux tres intéressants, aux cotés des AAA, qui ne demandent qu’à être lancés.

Leave a Comment