Quels sont les meilleurs films à voir sur OCS en ce moment ?

En plus de proposer une offre très large en matière de séries, OCS possède égallement un catalog éclectique pour tous les amoureux du septième art. Pour vous y retrouver, voici une petite liste de 10 films que vous pouvez voir actuellement sur la plateforme française.

Si vous vous apprêtez à souscrire à un abonnement à OCS juste pour découvrir la nouvelle serie House of the Dragondiffusée à partir du 22 août, sachez que la plateforme de SVOD ne se résume pas à l’univers de Game of Thrones et de la chaîne HBO. Nous vous suggérons même d’en profiter pour découvrir le catalogue cinéma d’OCS, souvent oublié.

Plus réduite que celle de ses concurrents, l’offre de la plateforme en matière de films possède tout de même quelques pépites que l’on vous conseille de découvrir. Amateurs de super-héros, de comédies musicales colorées ou de dystopies glaçantes, vous devriez toutes et tous trouver votre bonheur dans cette sélection de 10 films à voir sur OCS. Et si vous cherchez plutôt des séries, vous pouvez retrouver notre sélection des pépites du petit écran à ne pas manquer, sur OCS égallement.

Le thriller incontournable : Zodiac

Fight Club, Se7en, Gone Girl, The Social Networkles series House of Cards et Mindhunter… Le prolifique réalisateur David Fincher est rapidement devenu un incontournable du grand comme du petit écran. OCS vous permet de (re)découvrir l’un de ses chefs-d’œuvre : Zodiac. Le film se concentre sur l’énigmatique tueur en série qui hanta la région de San Francisco dans les années 1960 et 1970, ainsi que sur l’enquête journalistique et policière qui l’entoure.

L’occasion de croiser trois acteurs au début de leur carrière, mais déjà au sommet de leur talent: Jake Gyllenhaal (Spider-Man : Far From Home), Mark Ruffalo (Hulk dans les .) Avengerset Robert Downey Jr.Iron Man). Avec Zodiac, David Fincher signe un thriller poisseux sur l’un des tueurs en série les plus connus des États-Unis. Malgré quelques longueurs, le long-métrage est une réussite, une plongée captivante au cœur d’une enquête qui reste, encore aujourd’hui, un mystère.

Les super-héros en mode noir et blanc : Zack Snyder’s Justice League

Si vous êtes plutôt team DC Comics que Marvel, vous devriez vraiment jeter un œil à cette version sombre et largement plus réussie de l’affreux Justice League de Joss Whedon. Zack Snyder (Man of Steel, Watchmen), qui avait travaillé sur le projet avant de le quitter précipitamment pour raisons familiales, livre ici sa propre vision du long-métrage. Loin d’être parfaite, cette “Snyder Cut” rattrape tout de même largement l’œuvre originelle, dans laquelle Batman fait équipe avec Wonder Woman, Aquaman, Cyborg et Flash pour sauver le monde.

Le cinéaste apporte une œuvre plus nuancée, plus cohérente, mais aussi inévitablement plus longue (4 heures, tout de même). Zack Snyder’s Justice League est ainsi finalement un bon film de super-héros, aux combats convaincants et à la mise en scène grandiloquente. Le long-métrage est même disponible en deux versions : couleur ou noir et blanc. Vous voilà donc partis pour 8 heures de visionnage au total. De quoi occuper votre été entre deux canicules.

Le dessin-anime féerique: Azur & Asmar

Souvenez-vous : en 1998, le réalisateur Michel Ocelot bouleversait l’animation française avec Kirikou et la sorcière. Huit ans plus tard, il renouvelait l’expérience avec Azur et Asmar, son premier film en images de synthèse. Si le résultat a légèrement vieilli visuellement, le long-métrage reste un joli moment de poésie et de féerie. Azur et Asmar raconte l’histoire de deux enfants qui s’aiment comme deux frères, mais sont brutalement séparés durant l’enfance. Devenus adultes, ils partent chacun à la recherche de la fameuse Fée des Djins…

Le film d’animation aborde avec délicatesse les thématiques de la différence, des discriminations et du voyage initiatique, avec son scénario intelligent, mais toujours à hauteur d’enfants. Un très joli conte réalisé en deux langues, français et arabe, avec de douces séquences musicales. Dans la même veine, nous vous conseillons le film d’animation français Le Château des singeségallement disponible sur OCS et tout aussi touchant.

La dystopie glaçante: Les Fils de l’Homme

En 2027, le monde est ravagé par les pandémies, les guerres et le terrorisme (ça vous dit quelque chose?). L’humanité est devenue stérile et ne parvient plus à se reproduire. C’est dans ce contexte que meurt le plus jeune être humain du monde, « bébé Diego », dernier enfant né sur Terre. Au même moment, Theo Faron, un ancien activist, est contacté pour assurer la protection de la personne la plus recherchée au monde: Kee, une jeune femme enceinte. Cet évènement exceptionnel pourrait bien bouleverser l’avenir de l’humanité…

Situé dans un Royaume-Uni quasi post-apocalyptique, Les Fils de l’Homme déroule sa dystopie effrayante avec un savoir-faire époustouflant, quasi entièrement composée de plans-séquences. Réalisé d’une main de maître par Alfonso Cuarón (Gravity, Roma), le film est un sommet de science-fiction, intime et universel à la fois. Servi par un casting royal, de Clive Owen (Sin City) à Julianne Moore (Magnolia), Les Fils de l’Homme est une épreuve psychologique et quasi physique. Vous ne ressortirez pas indemne de cette expérience fataliste sur l’avenir de l’espèce humaine.

La comédie musicale haute en couleurs: Les Demoiselles de Rochefort

« Nous sommes deux sœurs jumelles, nées sous le signe des Gémeaux, mi, fa, sol, la, mi, ré, ré, mi, fa, sol, sol, sol, ré, do…». Impossible de concocter cette sélection sans la compléter par cette comédie musicale incontournable, qui va à coup sûr vous faire retomber en enfance musicale. Alors oui, c’est gnan-gnan à souhaits et le film a légèrement vieilli, on vous l’accorde.

Mai Les Demoiselles de Rochefort, c’est égallement une petite merveille de composition musicale, interprétée par des acteurs au top (quand Catherine Deneuve n’était pas encore une réac), et illuminée par des costumes devenus cultes. L’été est la saison parfaite pour vous laisser séduire par la mise en scène virevoltante de Jacques Demy. Les Demoiselles de Rochefort est un grand classique du cinéma français, une véritable petite sucrerie que vous auriez tort de manquer.

Le voyage temporel personnalisé : Looper

Joe est un tueur d’un nouveau genre, un « looper ». Travaillant pour la Mafia, il s’occupe de faire disparaître tous les témoins gênants, grâce à un dispositif particulier. Les victimes sont envoyées dans le passé, à notre époque, pour être éliminées par les loopers. Mais lorsque Joe fait face à sa prochaine victime, il découvre qu’il doit cette fois exécuter… lui-même.

En 2012, Ryan Johnson (Star Wars 8 : Les Derniers Jedi) signait cette épopée temporelle convaincante et psychologique. Avec Looper, le réalisateur réinvente à la fois les codes habituels du film d’action, tout en proposant un scénario de science-fiction efficace. Porté par Joseph Gordon-Levitt (The Dark Knight Riseset Bruce WillisDie Hard), le long-métrage est une boucle temporelle captivante et atypique, à voir absolument pour les amateurs de narration alambiquée.

L’adaptation d’un manga culte : L’Attaque des Titans

C’est désormais un classique de l’animation japonaise, un véritable phénomène à côté duquel il est impossible de passer. Succès en librairies en version manga, énorme communauté pour la série anime… L’Attaque des Titans est tout simplement l’une des meilleures créations japonaises de ces dernières années. Grâce à la virtuosité de ses scènes d’action et la puissance de ses rebondissements, l’œuvre s’est rapidement imposée comme un blockbuster incontournable.

Sur OCS, vous pouvez découvrir des compilations de la série sous forme de films, au nombre de trois : L’arc et la flèche écarlates, Les ailes de la liberté et Le rugissement de l’éveil. Ils regroupent chacun une dizaine d’épisodes, permettant de rattraper plus facilement les premiers arcs narratifs. Enrichis de quelques séquences inédites, ces films conviendront aussi bien aux curieux qui souhaitent découvrir L’Attaque des Titans qu’aux fans en manque de leur série préférée, puisque le manga s’est terminé l’année dernière. Un petit bijou, à ne cependant pas mettre devant tous les yeux, le degré de violence étant particulièrement élevé.

Le chef d’œuvre de Marvel: Venom 2 : Let There Be Carnage

Non, on déconne, passez votre chemin, vous sauverez votre temps. Si vous avez tout de même deux minutes à perdre, vous pouvez toujours vous contenter de la bande-annonce.

Le docufiction intimiste : Taxi Téhéran

OCS propose du grand spectacle, mais permet égale de découvrir de magnifiques films indépendants, souvent injustement méconnus. C’est le cas du bouleversant Taxi Téhéran, un docufiction dans lequel le réalisateur, Jafar Panahi, se fait passer pour un chauffeur de taxi en pleine capitale iranienne. Grâce à une caméra installée dans la voiture, le spectateur assiste au ballet d’individus issus d’horizons très différents. Pauvres ou riches, jeunes ou vieux, progressistes ou carrément réacs, chaque passager, habituellement anonyme, permet d’explorer tout un pan de la société iranienne.

Il ya quelques jours, le cinéaste Jafar Panahi a justement été à nouveau arrêté en Iran et purge actuellement une peine de 6 ans pour propagande contre le régime. Taxi Téhéran, tourné clandestinement dans son pays, est l’un des plus beaux films de sa carrière.

Le strip-tease rigolo: Magic Mike

C’est LE film qui a porté l’acteur Channing Tatum (et son corps) au firmament des blockbusters américains, tout en s’inspirant de sa propre histoire personnelle. Réalisé par Steven Soderbergh (Contagion), Magic Mike propose une plongée sexy dans le monde du strip-tease masculin.

Les formidables Matthew McConaughey (True Detective(et Matt Bomer)Doom Patrol(accompagnent Channing Tatum)Kingsman) dans cette comédie dramatique à ne clairement pas prendre au premier degré. On ne va pas se mentir, la plastique de ses acteurs reste l’un des atouts de Magic Mikemais le film est surtout un excellent divertissement, drôle et sans prize de tête, parfait pour déconnecter son cerveau pendant le week-end.

Le bulletin météo pluvieux : Les Enfants du temps

Trois ans après Your namele merveilleux réalisateur Makoto Shinkai revenait sur les écrans en 2019 pour éblouir à nouveau nos mirettes avec Les Enfants du temps. Le film suit l’histoire du lycéen Hodaka, qui fuit son île pour rejoindre Tokyo. Sans argent ni emploi, il finit par être recruté dans une revue dédiée au paranormal. Tandis qu’un phénomène météorologique extrême touche le Japon, provoquant des pluies constantes, Hodaka enquête sur l’existence des prêtresses du temps…

Si vous avez aimé Your namevous allez à coup sûr adorer Les Enfants du temps, véritable succès lors de sa sortie au Japon. Le cinéaste virtuose Makoto Shinkai y retrouve ses thématiques favorites, autour des croyances japonaises et de l’amour avec un grand A. Avec ses personnages attachants et ses somptueux visuels, Les Enfants du temps plaira aux petits comme aux grands, tout en transmettant un message écologique. Brillant.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Leave a Comment