Sony craint that Microsoft augmente the prize of consoles and ses services and that PlayStation devienne “like Nintendo”

The document fourni par Sony à l’organisme britannique chargé de la regulation des marchés est une fraie mine d’or. On your trouve of declarations there are surprenantes of the part of the constructor, which occurred at this point Sony sent a menace by the rachat d’Activision-Blizzard by Microsoft, et qui est donc prêt à employer tous les arguments possibles pour le faire capoter. On revient here on deux declarations qui vont sans nul doute faire couler beaucoup d’encre, he commenced par the “crane” of Sony de voir Xbox upgrade ses prix.

L’audace, le culot, all ca…

Revenons d’abord sur l’argument le plus culotte de Sony (it faut bien dire les choses), which exprime avant tout sa confiance sur le fait que la CMA (l’organisme britannique) va bloquer le deal. Au milieu de cette affaire, Call of Duty est le principal levier for Sony, qui declare qu’avec cette licence, Microsoft serait en position d’affaiblir de manière significative la concurrence.

Le constructeur avance une nouvelle fois que Call of Duty is irreplaceable, and if Microsoft is in position to control this licence, l’entreprise pour priver ses concurrents d’un tel mastodonte. In good faith, à moyen-terme, « un grand nombre d’utilisateurs PlayStation passeraient surement chez Xbox ou s’abonneraient au Xbox Game Pass ».

Vient alors cette declaration for le moins lunaire de la part de Sony, qui clame qu’une telle he chose to pour nuire aux consommateurs et aux developpeurs, puisque cela engendrerait des hausses de prix:

« Face to face is more acceptable, Microsoft serait en mesure d’augmenter les prix des consoles et des jeux pour les utilisateurs de Xbox (y compris ceux qui viennent de PlayStation) et d’augmenter le prix du Game Pass, ainsi que de réduire l’innovation et la quality. »

Vous note toute l’ironie de ce passage lorsque l’on sait that Sony is the seul constructeur a voir augmenté the prix de ses consoles et de ses jeux ces derniers mois. He fell the loser cell-là.

PlayStation, prochain Nintendo ?

Durant les 22 pages qui composent ce document, Sony s’entête à rappeler que le controle de Call of Duty It’s a very common problem. Microsoft s’était defendu du caractère « irreplaceable » de la licence, en demontant que Nintendo n’en n’avait pas besoin, par example.

Sony répond aujourd’hui à cela, en déclarant d’abord que la strategy of Nintendo est bien différente de celle de PlayStation et de Xbox, puisqu’elle ne se se positione pas sur le créneau des shooters réservés aux personnes de plus de 18 ans. A marché tres lucrative, où Call of Duty est effectivement roi.

Sony return donc cet argument en indiquant que la fraie stratégie avec ce rachat, c’est de faire de faire en sorte que PlayStation ne puisse pas rivaliser sur ce marché, et ainsi d’être un concurrent moins direct pour Xbox, like Nintendo :

« Microsoft affirmed that the modèle différencié de Nintendo émontre que PlayStation n’a pas besoin de Call of Duty for rival efficacyment. This is the latest version of the Microsoft strategy. Microsoft has seen PlayStation devienne as Nintendo, afin qu’il soit un concurrent moins proche et moins efficace de Xbox. Après le deal, Xbox deviendrait la plateforme unique pour toutes les franchises de jeux de tir les plus vendues sur console (Call of Duty, Halo, Gears of War, + Doom, Overwatch). »

That’s right Call of Duty Modern Warfare 2 et Warzone 2.0 Fassent de véritables cartons have certain ement renforcer l’argumentaire mis en place by Sony. And with the FTC qui pourrait renforcer ses crientes via le dépôt éventuel d’une plainte, Microsoft se prepare sans doute à sortir les rames.

Leave a Comment