Test de la Scuf Instinct, une manette pro Xbox Series haute en couleur

Scuf veut séduire les joueurs sur Xbox Series X/S avec une manette professionnelle personnalisable. Vaut-elle le coup par rapport à ses concurrentes les plus directes ?

Scuf an encore frappé. Avec l’arrivée des consoles dernière génération, il semblait évident que la marque avait encore une carte à jouer, et pas des moindres. Si la PS5 a sa Reflex, les Xbox Series X/S ont elles aussi droit à leur manette, que l’entreprise baptise Instinct. Avec ses palettes optimisées pour le jeu professionnel et son look personnalisable à souhait, la manette arrive-t-elle à terrasser ses concurrents? La réponse dans ce test de la Scuf Instinct pour Xbox Series.

Design et Personalisation

Pour sa base, Scuf reprend la manette Xbox Series officielle, qui ne contient pas de spécificité particulière avant transformation. La marque lui ajoute ensuite quatre palettes à l’arrière, un bouton pour changer de profils, et change ses gâchettes ainsi que ses joysticks. On se retrouve alors avec la même manette qu’au départ, mais en mieux. Au niveau de la price en main, rien ne change, surtout si vous n’optez pas pour les grip. [poids]

En termes d’ergonomie, on ajoutera que le placement des palettes est assez naturel, ces dernières ont été légèrement repoussées vers l’intérieur des poignées pour une price en main plus instinctive, pour que le bougeur paunes rap ne port manette classic.

Mais l’un des aspects les plus importants sur un accessoire Scuf, c’est sa customisation. La manette Instinct n’échappe pas à la règle et promet déjà de nous mettre entre les mains des modèles uniques. Vous avez un large choix de motifs et couleurs, et vous pouvez personnaliser de nombreux éléments de la Scuf Instinct, moyennant un surcoût à chaque étape (sauf si vous optez pour la plus basique des options). D’un point de vue technique, le résultat est bluffant et les finitions sont d’excellente facture. Voici quelques modèles élaborés par nos soins pour vous montrer l’étendue des possibilités :

On doit néanmoins faire la part des choses en précisant que chacun des modèles ci-dessous coûtent tous plus de 200€ (260€, 274€ et 247€ respectivement), un prix qui n’est pas compétitif par rapport au fameux Xbox Design Lab . This service de Microsoft is effet le seul à vous proposer une personnalisation au moins aussi complète (voire plus) pour beaucoup moins cher. Prenez ce modèle qui coûterait 87€ pour être fabriqué :

xbox design lab scuf instinct

Malgré tout, la force de scuf réside dans le choix de ses motifs, pour l’instant incomparable à aucune autre offre du marché, en plus de proposer ces modifications sur une manette dite “professionnelle”. De plus, vous avez la possibilité d’acheter des faceplates interchangeables afin de modifier le look de votre Instinct quand bon vous semble. Scuf a donc un argument de poids en termes de design et de customisation qui est non négligeable, bien qu’il soit contestable.

Performances

En termes de performances pures en revanche, nous sommes agréablement surpris par le naturel de cette manette. Les palettes, du fait de leur position mais aussi de leur gabarit, témoignent de l’aboutissement des recherches techniques de la marque. En ce qui nous concerne, le placement de nos doigts n’a pas été gêné par les palettes, et mieux encore, leur petit format qui leur donne presque une allure de boutons nous a permis de prendre le coup de main en un clin d’ œil.

In-game, ces petits accessoires aident à réduire le temps de reaction mais surtout à combiner plusieurs actions à la suite ou en simultané, ce qui est particulièrement efficace dans les FPS. Les palettes sont toutes mappables et vous pouvez enregistrer jusqu’à 3 profils. Sachez toutefois qu’elles ne sont pas détachables contrairement aux autres modèles de la marque, vous devrez donc vous en accommoder dans tous les types de jeu.

scuf instinct palettes
Crédits: JDG

Mais le plus gros avantage de cette manette reste ses gâchettes “modifiables”. N’espérez pas pouvoir les démonter pour les remplacer, Scuf a une solution encore plus simple. Grâce à deux petits boutons, vous pouvez changer en un clin d’œil vos gâchettes basiques en gâchettes instantanées. Les fans de jeux de tir connaissent déjà l’importance d’une telle fonctionnalité, qui vous permet d’aller jusqu’à 100% de la pression de la gâchette en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. À l’utilisation, nous les avons trouvé particulièrement redoutables.

Enfin, nous émettrons la même remarque que pour la manette équivalente sur PS5, la Scuf Reflex, les joysticks ne sont pas assez performants pour du jeu en longues sessions ou de la compétition. La matière a tendance à glisser sous le doigt et plus de texture ou une matière siliconée qui accroche n’auraient pas été du luxe, surtout pour cette gamme de produit. Toutefois, vous êtes au moins sûrs que les joysticks seront en bon état pendant très longtemps, les matières plus élastiques ayant tendance à se fissurer avec le temps.

Une concurrente de la Elite 2 ?

Nous ne pouvions passer à côté de la comparaison avec la manette Xbox professionnelle la plus populaire sur le marché, on a nommé la Elite 2. Proposée par Microsoft lui-même, c’est un contrôleur qui a su tirer son épingle du jeu… avec des caractéristiques très similaires à la Scuf Instinct. Vous retrouvez sur ce modèle des joysticks interchangeables, des palettes mappables allant jusqu’à égallement 3 profils, entre lesquels vous pouvez alterner en appuyant sur un simple bouton.

Jusque là, tout est pareil. Sauf que la Elite 2 propose davantage d’accessoires à l’achat, ainsi qu’une compatibilité avec le logiciel Xbox accessories, qui vous permet de reprogrammer les boutons, ce qui n’est pas possible chez scuf. D’un point de vue purement performance, la Elite 2 a donc encore une longueur d’avance. La Scuf Instinct est néanmoins imbattable au niveau de la personnalisation. Il parait évident que votre choix va dépendre de ce que vous recherchez vraiment dans une manette.

Une manette qui ne s’adresse pas à tout le monde

Aujourd’hui, vous ne trouverez pas d’équivalent à la Scuf Instinct sur le marché pour la simple et bonne raison que si une manette est conçue pour être professionnelle, elle va laisser de côté l’aspect de customisation, et vice que le Xbox Design Lab, largement en avance sur ce point, ne permet pas de concevoir une manette plus performante que le modèle de base. Finalement c’est le meilleur des deux mondes (personnalisation et performance) mais à prix coûteux.

Là où une manette pour PS5 telle que la Reflex n’aura pas ce problème car elle n’est pas soumise à autant de concurrence, et surtout pas à celle du constructeur originel, qui est très souvent un gage de qualité porte dans que domaine. Vous retrouvez donc des manettes professionnelles à moindre coût, telles que la Elite 2 (129,99€) ou encore la Nacon Revolution X (124,99€), aussi performantes que la Scuf Instinct, qui elle est proposée à un prix de départ à 189.99€. Cependant, les gâchettes modifiables sont argument choc, inédit, qui pèse lourd dans la balance selon nous. Tout est donc une question de choix.

Leave a Comment