Test – Siège gaming RECARO Rae – Un fauteuil pour les bourses averties | Xbox One

Après vous avoir proposé le test du siège MAXNOMIC XBOX 2.0 Pro l’été dernier, nous vous offrons aujourd’hui notre avis sur le produit d’un concurrent : le RECARO Rae. Bien ancré dans le domaine du siège automobile, qu’il s’agisse de sièges destinés aux courses automobile ou encore de sièges enfant pour le confort de vos bambins, RECARO est un acteur fort du secteur. Mais la marque a égallement pris le virage du secteur gaming pour tenter de se faire une place, forte de son expérience. Alors que vaut ce siège gaming ? Nous allons voir ça ensemble.

Un produit résolument haut de gamme

Pour sa gamme gaming, RECARO propose plusieurs models aux joueurs. Les modèles Rae, dont les prix vont de 599 € pour les déclinaisons Essential et 699 € pour les Bright. Viennent ensuite les modèles Exo déclinés en trois versions Exo (949 €), Exo FX (1099 €) et Platinum (1249 €). Notez qu’il est égallement possible de rajouter un appui-tête pour les modèles Exo, mais au prix de 99 € supplémentaires.

Les produits ne sont donc pas destinés à toutes les bourses, y compris pour les modèles les plus “abordables” dont le modèle RECARO Rae Bright que nous avons eu à disposition. Concernant les coloris de ses produits, la marque dispose des classiques teintes noires ou grises, mais égallement de quelques versions plus colorées. Le modèle que nous avons testé arbore ainsi une robe orange du plus bel effet, accompagnée de quelques touches de blanc et de bleu ciel.

Une qualité retrouvée jusqu’à son emballage

Livré dans un carton plutôt volumineux, le siège est un joli bébé de 20 kg. Rien à redire sur la façon dont ce dernier est emballé, les différentes parties du siège sont suffisamment protégées et rien ne peut bouger lors du transport. Notre produit n’a donc souffert d’aucun dégât lors de son arrivée, ce qui pourrait facilement faire grincer des dents dans le cas contraire notamment sur un produit onéreux.

Vient alors l’inévitable étape du montage. Bonne surprise, la notice était plutôt claire et il ne nous a fallu qu’une petite demi-heure pour pouvoir poser nos fesses sur le fauteuil. Pas besoin d’outil particulier, l’ensemble de la visserie est fourni ainsi que la clé Allen permettant le serrage.

L’élégance de la marque allemande

Une fois monté, on peut admirer l’élégance du fauteuil. Les matériaux semblent être de bonne qualité et nous n’avons constaté aucun défaut. Les surpiqûres sont propres et viennent souligner les courbes du siège.

Concernant le tissu du siège, RECARO nous garantit une régulation parfaite de la température, même en cas de forte chaleur. Faute de température élevée lors de notre test, nous ne pouvons cependant pas corroborer totalement cette affirmation.

Notez aussi qu’il est possible de retirer les housses de l’assise et du dossier afin de pouvoir les laver par la suite.

Pour finir, le siège dispose d’un pied en étoile accompagné de roues en plastique. Là encore, les matériaux offers par la marque allemande semblent de qualité et nous invitent à nous asseoir et découvrir si le confort est égallement de la partie.

Un confort assure, mais perfectible

Venons en maintenant aux sensations une fois assis. Si vous avez déjà eu l’occasion de regarder les produits de la concurrence dans cette gamme de prix, vous aurez forcément remarqué que les sièges gaming s’accompagnent bien souvent d’un coussin lombaire. Ici, RECARO fait le choix de l’intégrer directement à l’intérieur du dossier. D’aucuns pourraient déplorer la perte de la possibilité de le régler (ou même le retirer), mais nous avons grandement apprécié le support apporté lors de nos assises.

En revanche, si nos lombaires sont comblées, les cervicales sont terriblement délaissées. L’absence d’un appui-tête se fait cruellement sentir, ce qui au tarif demanded difficilement justifiable quand des concurrents le proposent sur des gammes de prix inférieures.

Reste que le confort global du siège est assuré. La mousse de l’assise reste ferme et on n’a pas la sensation de glisser vers l’avant lors de nos mouvements. Après plusieurs heures de test continues, nous n’avons jamais ressenti la moindre douleur ou inconfort.

Le siège s’adapte égallement aux différentes morphologies des joueurs. Réglable facilement, on peut évidemment ajuster la hauteur, mais aussi l’inclinaison du dossier. La position des accoudoirs 4D peut égallement être modifiée sur plusieurs axes en jouant sur la hauteur, la profondeur, la largeur et l’inclinaison.

Malheureusement, si le réglage des accoudoirs demeure très facile via l’utilisation de deux boutons (un pour la hauteur et l’autre pour les axes restants), leur confort n’est pas une franche réussite. Bien trop fins, ils n’épousent pas suffisamment les coudes, ce qui nous a causé un petit inconfort sur la durée. En comparaison, les accoudoirs du Core EX de chez AkRacing (proposé à moins de 300 €) sont bien plus intéressants.

Leave a Comment