Test Xiaomi Mi TV Stick 4K : notre avis

Si Xiaomi s’en sort bien sur le marché des smartphones et des trottinettes électriques, c’est un peu moins le cas sur celui des boîtiers connectés. L’année dernière, le constructeur chinois sortait la Xiaomi Mi TV Stick, un appareil abordable et suffisant pour améliorer un vieux TV, mais loin de rivaliser avec un Fire TV Stick pourtant vendu au même Google prix (voire moins en période) Chromecast.

La marque revient avec le même produit mais davantage musclé, notamment avec l’Ultra HD, et estampillé logiquement Mi TV Stick 4K. L’appareil est égallement compatible Dolby Atmos, Dolby Vision et Android TV 11. Le problème, c’est que ces changes font grimper la facture jusqu’à 55€. Et à ce prix la, on a le droit de se montrer exigeant.

Comment nous avons testé ce produit ?

La Xiaomi Mi TV Stick 4K nous a été envoyé par la marque. Nous l’avons essayé à la rédaction sur un moniteur PC, ainsi que sur le LG OLED C2 en regardant notamment des séries Netflix, Disney+ ou encore Amazon Prime Video.

On prend les mimes et on recommence

Comme son nom l’indique, la Xiaomi Mi TV Stick 4K est un tube noir assez imposant équipé d’une sortie HDMI. Bien qu’aussi contraignante à installer que le modèle d’entrée de gamme, le constructeur a cette fois-ci eu la bonne idée de fournir une rallonge HDMI. On note la présence d’un nouveau logo inscrit en toutes lettres sur la clé.

Comme les autres boîtiers et dongle, il nécessite d’être alimenté. Une entrée micro-USB (en 2022, c’est un peu anachronique…) est prévue à cet effet sur le côté. N’étant pas gourmand en énergie, il pourra très bien fonctionner sur l’une des prises USB de votre TV. Sinon, vous pourrez le connecter au secteur. Le câble et le bloc 5W sont fournis dans la boîte.

Une price en main évidente

La télécommande est, à quelques détails près, la même que celle de la première Mi TV Stick. Elle dispose toujours du minimum de touches et reste facile à prendre en main: on y trouve un pad directionnel avec un bouton central de validation, des touches pour le volume, un bouton pour revenir en arrière, un pour retourner au menu principal et un dernier pour accéder rapidement à ses applications favorites (le logo a changé sur cette version).

Les amateurs de Netflix et d’Amazon Prime Video profiteront d’un bouton dédié à leurs services de streaming préférés. Une touche pour invoquer Google Assistant est égallement présente. La reconnaissance vocale marche bien, mais il faut parfois attendre quelques secondes avant que l’outil ne se déclenche et fasse apparaitre un résultat de recherche.

Il faudra prévoir deux piles AAA pour la télécommande au moment de l’achat car elles ne sont pas fournies. Ce système devrait permettre à l’appareil de fonctionner pendant plusieurs mois sans souci mais des piles rechargeables demorent préférables. Dommage que Xiaomi, comme Google or Amazon d’ailleurs, ne proposent pas de telecommandes on batteries.

OS éprouvé, réactivité perfectible

Le premier démarrage de la clé Xiaomi s’avère rapide et nous propulse sur le menu principal d’Android 11 TV. On y retrouve l’ensemble des contenus ainsi que des accès rapides à de nombreuses applications personnalisables. Certaines sont déjà préchargées et vous aurez la possibilité d’en ajouter d’autres depuis le Google Play Store. Les principaux services de streaming comme Amazon Prime Video, Netflix, Disney+ et myCanal sont bien disponibles. L’OS de Google est notre préféré, et contrairement à la clé de streaming d’Amazon, pas surcouche visant à pousser les services Amazon ici.

La Mi TV Stick 4K peut aussi faire tourner de petits jeux, mais sachez qu’elle n’a pas été pensée pour ça à l’inverse de la Nvidia Shield par exemple. De plus, la mémoire interne n’est que de 5,2 Go. Cela nous semble d’autant plus léger qu’il est impossible d’agrandir cet espace de stockage. Au moins, vous pourrez toujours passer by votre reseau local pour lire vos fichiers à distance à l’aide d’une application, mais certain concurrents comme Nvidia, à nouveau, proposent des moyens d’étendre le stockage. Dommage.

Sans être un foudre de guerre, la navigation s’avère correcte et surtout plus fluide que sur la Mi Stick “standard”, même s’il arrive par moment que l’affichage se fige pendant quelques secondes. Cette amélioration pourrait être liée au nouveau processeur Quad core CotexA35+ et ses 2 Go de RAM, alors que la clé Xiaomi coûtant 2 fois moins cher dispose simplement d’un processeur Quad core CotexA35 et de 1 Go de RAM. Toutefois, le Google Chromecast, le Fire TV Stick ou la Nvidia Shield TV sont toutes parfaitement fluides.

Simple, basic

Si votre téléviseur le permet, et que votre connexion Internet suit (fibre obligatoire), vous pourrez profiter de vos vidéos jusqu’en 4K à 60 images par seconde avec la Mi TV Stick 4K. Cette dernière est également compatible Dolby Atmos, Dolby Vision, Bluetooth 5.0 et Wi-Fi 5 GHz.

Des fonctionnalités appréciables et attendues sur ce type de produit voué à streamer de nombreuses séries et films. En revanche, les paramètres sont un peu limités.

Le point sur la concurrence

La Xiaomi Mi TV Stick 4K doit faire face à une rude concurrence. Pour le même prix, on peut se tourner vers le Google Chromecast (2020) qui se distingue notamment par sa compatibilité avec les codecs HDR10 et HDR10+ en plus du Dolby Vision, pour une compatibilité HDR plus large, ainsi que son Google système d’exploitation TV, plus moderne et qui devrait enterrer un jour Android TV. Il est aussi capable de diffuser du contenu jusqu’en 4K à 60 images par seconde.

Si vous utilisez beaucoup les services Amazon, que vous avez une enceinte Amazon Echo ou autre appareil de la gamme, le Fire TV Stick 4K Max pourrait également vous combler, d’autant que les produits Amazon sont régulièrement promotion en. Il gère tout aussi bien la 4K (3840 x 2160 pixels) à 60 fps, ainsi que les technologies HDR10, HLG, HDR10+ et Dolby Vision. Mais Amazon oblige, les services de la plateforme de vente en ligne sont (un peu trop) mis en avant.

Conclusion

Par rapport à la Mi TV Stick de base, la variante 4K est plus rapide et apporte de nouvelles fonctions bienvenues. C’est un produit tout à fait exploitable et agréable au quotidien, même s’il arrive par moment que l’appareil mette du temps à réagir. Cependant, la concurrence propose plus de fonctionnalités à des tarifs parfois moins elevates (on pense aux Fire TV Stick 4K and 4K Max d’Amazon). Dommage, car les efforts de Xiaomi sont appréciables.

Leave a Comment