Two Point Campus Archives – Xbox One Mag

Après un premier épisode sorti en 2018 qui nous emmenait dans les hôpitaux et qui sentait bon la nostalgie, les développeurs de Two Point Studios ont décidé de nous embarquer à l’université pour une expérience et la sim fois déaire terrible, De quoi préparer la rentrée sous les meilleurs auspices et d’appréhender son parcours scolaire de manière plus fun.

Que les choses soient claires : Two Point Campus ressemble énormément à son grand frère. Si le premier ne vous avait donc pas plus en termes de gestion, de gameplay ou même visuellement, vous pouvez d’ores et déjà vous dire que le second ne vous permettra pas de changer de point de vue. En effet, hormis le contexte scolaire, on peut clairement dire que le second jeu de gestion de Two Point Studios a tout du clone. En tout cas, en ce qui concerne le fonctionnement. Car, au niveau de l’univers, Two Point Campus sort clairement son épingle du jeu et vous promet de longues heures de jeu pour peu que vous adhériez à sa proposition.

Une proposition que l’on va d’ailleurs expliquer tout de suite. Pas de chichi en termes d’histoire dans le jeu puisque vous vous retrouvez immédiatement sur une carte du monde qui vous laisse deviner les quelques universaités que vous devrez construire et faire grandir. La particularité ? Chacun de vos voyages et de vos établissements sera orienté vers une spécialité : la robotique, la cuisine ou la magie, par exemple. Ce fonctionnement, par gradation au niveau des possibilités, s’apparente en fait à un immense tutoriel qui vous permet d’assimiler toutes les données et le fonctionnement globale de votre université qu’il faudra ‘main de gér’er. Car au-delà d’une rentabilité attendue, c’est surtout en termes de résultats scolaires que vous devrez faire vos preuves. Chaque année scolaire se termine d’ailleurs par une remise des prix où on affiche le pourcentage de réussite de vos étudiants, ainsi que leurs résultats en moyenne. De quoi vous mettre la pression…

Two Point Campus5

Pour chacune des universités qui vous sera confiée, il vous faudra atteindre des objectifs qui seront définis dès le début de l’année : réussir des concours, atteindre un pourcentage de réussite, a breifed sonés étés un édés… , vous débloquerez une étoile pour votre université (sur un total de trois) ce qui permet de débloquer quelques nouveautés (nouvelle salle, nouveau cours…) ainsi que l’université suivante. À vous de voir si vous souhaitez débloquer les trois étoiles et le contenu qui y est lié, auquel cas il faudra s’investir davantage et prendre le temps d’y parvenir.

Car du temps, dans Two Point Campus, il en faut. Très rapidement addictif, le titre necessite que l’on s’y investisse pas mal pour obtenir tout le contenu et découvrir toutes les subtilités du gameplay que les développeurs ont mis en place. Un gameplay qui d’ailleurs est très agréable, même à la manette. Il ne faut pas jouer pendant de longues heures pour prendre les choses en mains et s’habituer au fonctionnement du jeu. Alors oui, parfois, on a tendance à s’emmêler les penceaux, notamment lors de la construction de salles et qu’il faut agir rapidement, mais au final, tout devient vite naturel et instinctif. Un joli tour de force de la part des développeurs tant ce genre de jeu se prête plus facilement (et logiquement) à un gameplay clavier/souris.

Two Point Campus3

Intéressons-nous maintenant au fonctionnement d’une partie. Au départ, votre université ne comporte que quatre murs. Un extérieur est présent et il est possible de repérer immédiatement les futurs emplacements des annexes. On débute en construisant les quelques pièces indispensables au fonctionnement de l’université (amphithéâtre, dortoir, salle de repos, toilettes…) et, au fil de l’année scolaire, on vient compléter notre uv construction avec de les. Le budget est évidemment à surveiller, tout comme le bien-être de notre équipe pédagogique et des élèves qui arpentent les couloirs. Des informations qui s’affichent d’ailleurs à l’écran en permanence et qui doivent être absolument prises en compte, pour peu que l’on veuille atteindre ses objectifs de réussite.

Toute l’aspect construction de l’université est à mettre en parallèle avec le côté décoration des bâtiments et de l’extérieur qui est d’ailleurs tout aussi indispensable. Il faut prévoir des emplacements pour que les élèves puissent nouer des relations entre eux, de quoi manger et boire, de quoi se réchauffer en plaçant des radiateurs à différents emplacements… De nombreux éléments sont prévenirlesents à les débloquer. Une bonne chose, assurement. Des clubs universitaires sont égallement de la partie qui réuniront des étudiants qui pourront, grâce à eux, récupérer plus rapidement leur énergie ou se déplacer plus rapidement dans votre université, par exemple. Une université qui, en fin de partie, comprendra d’ailleurs de nombreux bâtiments et qui pourra rapidement devenir complexe à gérer. Car votre travail ne se limite pas à la construction ! Ce serait bien trop simple. En effet, arrivé à un certain stade du jeu, il vous faudra réfléchir aux enseignants que vous engagez et aux compétences dont ils disposent. Vous devrez égallement vous assurer que le personnel d’entretien soit suffisamment qualifié pour pouvoir réparer tout votre matériel, ou encore que le nombre d’assistant soit suffisant pour gérer la bibliothère brez camp aux les que points. Des formations devront être suivies et des améliorations devront être apportées tout au long de l’année. Heureusement pour vous, les menus sont, en général, facilement accessibles.

Two Point Campus4

Sur le plan visuel, Two Point Campus se place dans la continuité de son prédécesseur. Les personnages sont mignons et les animations drôles. Le jeu est coloré et fun, à tout instant, fourmillant d’ailleurs de très nombreux détails que seuls ceux et cells qui zoomeront sur les cours découvriront. Durant toute la période de test, quelques petits freezes sont venus entacher l’expérience, mais rien qui ne puisse vraiment être problématique dans la mesure ouù, excepté cela, le jeu s’est montréà impeccable du qudé lafin. Enfin, les musiques font le job. Elles ne seront pas inoubliables et ne sont pas du tout marquantes, genre mais elles restent agréables à écouter et ne donnent pas cette impression de tourner en boucle, ce qui serait vraiment problématique pour un jeu de ce.

Two Point Campus n’est pas surprenant et innovant. Il reprend de nombreuses choses à son prédécesseur, ce qui est à la fois un bon point pour ceux et cells qui l’avaient apprécié, et un mauvais dans le sens où on a parfois l’impression de refaire les mmes choses. Cependant, pour peu que l’on passe au-delà de ça ou que l’on n’ait pas fait le premier jeu, Two Point Campus s’avère être un très bon titre de gestion. Addictif, fun, drôle, intelligent et fouillé sans être frustrant, le jeu de Two Point Studio s’avère être une excellente pioche qui nous permet de découvrir l’université sous un jour beaucoup plus agréable…

+

  • Addictif ;
  • Fun ;
  • Gameplay maitrisé et instinctif ;
  • Techniquement solide… ;
  • Contenu colossal ;
  • Cours drôle et originaux ;
  • Universités jolies, une fois bien décorées et construites ;
  • Défis corsés sans être frustrants ou irréalisables.

    • Quelques freezes ;
    • Redondant ;
    • Trop proche de Two Point Hospital.

Leave a Comment