Voici une bonne nouvelle pour ceux qui attendent l’iPhone/iPad pliant

Alors que Samsung est à fond sur les écrans pliables, Apple ne semble pour le moment pas trop emballé. Néanmoins, la firme pourrait, plus tard, finir par lancer des produits équipés d’écrans pliables.

Et visiblement, cela se prépare dès maintenant. Dans un article publié cette semaine, le média The Elec indique qu’Apple aurait débuté ses travaux sur des panneaux OLED sans un élément que l’on appelle polariseur.

Ces travaux sont importants, car sans le polariseur, les écrans OLED sont plus fins, ce qui les rend idéaux pour les appareils pliants. Néanmoins, le polariseur est un composant important. En effet, comme l’explique The Elec, celui-ci est utilisé pour ne laisser passer que les lumières dans certaines directions, améliorant ainsi la visibilité de l’affichage.

Samsung aurait déjà résolu ce problème, et utiliserait un écran sans polarisateur sur son dernier smartphone pliant, le Galaxy Z Fold3. Et le fait qu’Apple développe une technologie similaire signale que celui-ci s’intéresse aussi aux écrans pliables.

Pas d’écrans pliables chez Apple avant longtemps ?

La bonne nouvelle, donc, c’est qu’Apple de plus en plus s’intéresser à la technologie. Néanmoins, il faudra certainement attendre plusieurs années avant de voir un iPhone ou un iPad pliant arriver sur le marché.

Alors qu’il avait prédit un lancement de l’iPhone pliable en 2024, l’analyste Ming Chi Kuo a revu cette prédiction au mois d’avril.

« Je m’attendais à ce qu’Apple lance un iPhone pliable dès 2024 dans mes rapports de l’année dernière, mais il est maintenant clair que cette prédiction doit être révisée. Je prédis qu’Apple pourrait lancer son premier produit pliable en 2025 au plus tôt, qui pourrait être un iPad pliable ou un hybrid d’iPad et d’iPhone »at-il écrit.

En révisant sa prédiction, Ming Chi Kuo corrobore les prédictions d’un autre analyste, Ross Young, à propos des premiers produits à écrans pliables d’Apple.

« Nous avons retardé nos attentes concernant l’entrée d’Apple sur le marché des smartphones pliables de deux ans jusqu’en 2025 après des discussions avec nos contacts de la chaîne d’approvisionnement. L’entreprise ne semble pas pressée d’entrer sur le marché des smartphones pliables, et cela peut même prendre plus de temps que cela »at-il écrit en février.

Pendant ce temps, Samsung cartonne

En tout cas, alors qu’Apple hésite, Samsung se donne à fond. Après des débuts difficiles en 2019, les smartphones pliants de Samsung séduisent enfin le grand public.

En 2021, avec le Galaxy Z Fold 3 et le Galaxy Z Flip 3, le géant coréen a vu se ventes décoller. Par rapport à 2020, les expéditions ont été multipliées par 4. et durant le premier mois de commercialisation, les ventes de ces deux appareils ont dépassé le total des ventes de l’année précédente.

Par ailleurs, pour les prochaines années, Samsung est très optimiste, puisqu’il prévoit que la taille du marché des smartphones pliants, qu’il domine, devrait décupler d’ici 2023.

« Alors que de plus en plus de consommateurs prennent conscience du potentiel incroyable des pliables, l’intérêt pour la catégorie continuera de croître. Avec une variété d’innovations destinées aux consommateurs dans les années à venir, Samsung continuera à dominer la catégorie pliable avec une technologie encore plus pionnière. Pour atteindre cet objectif, Samsung investit massivement dans la R&D tout en collaborant ouvertement avec des développeurs d’applications et des partenaires industriels tel que Google »avait indiqué le géant coréen, à l’annonce de ces bons résultats en 2021.

Mais la concurrence devient aussi de plus en plus rude. En effet, en plus de Huawei et de Motorola, Oppo, Xiaomi et Vivo sont aussi présents sur le marché des smartphones pliants. Et selon les rumeurs, Google lancerait un smartphone pliant baptisé Google Pixel Notepad avant la fin de l’année.

Leave a Comment