Xbox au Japon : le Xbox Game Pass permet aux créateurs de prendre des risques | Xbox One

Durant le Tokyo Game Show qui s’est tenu récemment, Microsoft a profité de l’occasion pour promouvoir ses produits, mais aussi et surtout, le Xbox Game Pass. Dire que la marque Xbox n’est pas très populaire au Japon est un doux euphémisme. La firme de Redmond peine à séduire les joueurs acquis à la cause de Sony et Nintendo depuis des décennies, mais malgré tout d’investir continue sur le territoire.

Conquérir le Japon grâce au Xbox Game Pass

Dans sa stratégie visant à séduire le public japonais, le Xbox Game Pass est forcément un allié de choix. Interviewée par le Washington Post à son retour du TGS, Sarah Bond, vice-présidente du gaming chez Microsoft, a expliqué que la marque souhaitait démontrer qu’elle n’était pas uniquement faite de Halo et invest de Forza, et qu’elle allaitir dans davantage de jeux destinés à ce marché.

Elle évoque notamment le fait que les créateurs de jeux sont plus disposés à prendre des risques grâce au Xbox Game Pass :

Nous investissons à la fois dans la profondeur et l’ampleur des titres qui se trouvent sur notre plateforme, et c’est exactement comme cela que les réputations se construisent

[…]

Nous voyons que les créateurs de jeux sont plus disposés à prendre des risques grâce au Game Pass, car ils savent qu’ils seront plus à même de trouver un public. Quelqu’un tombera amoureux de quelque chose qui n’est pas nécessairement une grande marque, mais qui offre une expérience de jeu vraiment, vraiment délicieuse.

Pour rappel, la Xbox et le Xbox Game Pass ont accueilli ou accueilleront prochainement des jeux comme Danganronpa V3 : Killing Harmony Anniversary Edition, Ni no Kuni : Wrath of the White Witch ou encore la série Persona, des titres et des licences cié très japonais qui ont assurément pour but de séduire les joueurs et montrer l’investissement de la marque Xbox.

Apprendre de ses erreurs

Toujours selon Sarah Bond, Microsoft a appris de ses erreurs et notamment du lancement de la Xbox One. Lancée presque un an plus tard au Japon, la console n’a pas connu un énorme succès et les ventes de Xbox Series X et Xbox Series S, lancées cette fois simultanément, sont meilleures que celles de la génération précédente.

Lorsque nous parlions du lancement de la Xbox One, il ya beaucoup de choses sur ce lancement que nous savons que nous n’avons pas réussi

Il nous a fallu beaucoup de temps pour apprendre de nos erreurs et vraiment appliquer cela et commencer à construire à la fois notre matériel, notre gamme de produits et nos relations avec les créateurs.

Développer des jeux reste un challenge qui prend du temps, et nous ne devrions pas voir le fruit de ce travaille avant encore un moment :

C’est un processus de cinq à sept ans pour faire avancer les choses. Construire des relations prend beaucoup de temps. Et construire un véritable jeu AAA peut… Nous avons vu qu’il fallait jusqu’à six ans pour construire un jeu AAA

Il est aussi important pour Microsoft de s’associer à des grands noms du jeu vidéo comme Hideo Kojima, avec qui la firme travaille sur un projet annoncé en juin dernier.

Nous travaillons avec des créateurs au Japon pour créer des choses vraiment spéciales pour les personnes qui jouent sur Xbox, et nous allons continue à le faire.

Il ya quelques jours, Sarah Bond évoquait que d’autres jeux japonais originaux étaient prévus sur Xbox. Il ne fait aucun doute que Microsoft poursuit son investissement dans le gaming à travers sa marque Xbox, avec pour but de séduire autant de joueurs que possible à travers ses consoles, mais aussi et surtout ses jeux accessibles suril. n’import

Leave a Comment