Xbox Game Studios – Vers une antitrust procédure de la FTC contre le rachat d’Activision Blizzard by Microsoft ?

L’acquisition d’Activision Blizzard by Microsoft pour 69 milliards of dollars doit être validée par la FTC aux Etats-Unis. Or l’autorité american serait peu convaincue par les arguments de Microsoft et pourrait engager des pour suits pour bloquer l’operation.

In debut d’année, Microsoft annoncait son intention de racheter le groupe Activision Blizzard and ses licenses for more than 69 milliards of dollars. L’operation is a major improvement in the industry of the world (not a part that qu’elle pours out chambouler rapports de force between différents acteurs du secteur) and it doesn’t have the object of examinations approved by the autorités of the concurrence of the nombreux pays – le Brésil a récemment validé l’operation, mais le Royaume Uni émet des doutes et l’Europe a également oververt une enquête en attendant de se prononcer ultérieurement.

Les enjeux de l’operation

L’une des Décisions les plus attendues reste néanmoins celle de la Federal Trade Commission (FTC), America’s autocrat of the concurrence of Universities that does it assurer of a group that is part of Microsoft (the builder of Xbox and the proprietary of the group) Bethesda) and d’autre part Activision Blizzard (avec ses licences phares Call of Duty, Candy Crush et al. World of Warcraft) ne formerait pas un quasi-monopole de fait, constituant un abus de position dominante sur la concurrence.

Depuis maintenant pluseurs mois, Sony (sans doute le meilleur ennemi de Microsoft) se montre ainsi particulièrement véhément à l’encontre du deal, redoutant notamment (ou feignant de redouter) that les Call of Duty ne soient plus distribués sur PlayStation pour devenir une exclusivité Xbox – Microsoft a déjà annoncé Avoir proposé un accord de dix ans à Sony, pendant lesquels le groupe japonais aurait la garantie de pouvoir distribuer la license sur ses consoles.

The defense of Microsoft

In this context tendu, the FTC diligente une enquête sur l’operation et ses conséquences depuis maintenant moreieurs mois, et dans ce cadre, l’autorité America a déjà menée pluseursions – et notamment de Satya Nadella et de Bobby Kotick, their respective patrons de Microsoft and Activision Blizzard.

On connait the arguments of Microsoft : le marché du jeu console (58 milliards of dollars) représente à peine plus d’un quart du marché mondial de l’industrie du jeu video (203 milliards) and Microsoft is le plus petit acteur du marché console (Xbox pèse for 25% du marché console, contre 29% pour Nintendo et 46% for Sony). Dans ces conditions, selon Microsoft, même avec l’acquisition d’Activision Blizzard, la position de Microsoft ne pourrait pas être dominante sur le marché console et encore moins du jeu vidéo. Evidemment, l’équation occulte certains paramètres comme le poids du marché mobile (Activision Blizzard détient également King Entertainmentan acteur mageur du marché mobile où Sony is peu present) ou encore le poids de Microsoft as éditeur, qui ne se limite pas au marché console.

May be the duties of the FTC

Or else, if the Politico critique qui se fait l’écho de trois sources internes au sein de la FTC, les juristes de la Commission ne seraient pas pleinement convaincus par les arguments de Microsoft et d’Activision Blizzard. In conclusion, une action en justice visant à bloquer tout ou partie de l’operation pourrait être initiée « pas plus tard que le mois prochain » (pour interdire purement et simplement le rachat ou pour en bloquer une partie et ne permettre l’acquisition que de certaines licenses ou filiales d’Activision Blizzard par exemple). Les quatre commissaires de la commission doevent encore voter to arrêter définitivement l’opportunité d’engager ou non des poursuites, mais la question serait manifestement sérieusement sur la table – l’enquête serait donc loin d’être une simple formalité comme on pouvait l’ imaginer initialement (on l’évoquait en détail dès février dernier). For memoire, Microsoft is soumis à une clause de dédit à hauteur de trois milliards de dollars si l’operation n’était pas conclue.

.

Leave a Comment